les machos luttent contre la féminisation des sociétés

le retour des machos

 

Les machos défendent leur survie et entendent sauver le monde d'une "féminisation de la société".
Voici ma réponse :
Je vous cite : "il (l'homme) doit..."
Puis je savoir qui vous a donné ce pouvoir d'imposer à autrui ce qu'il doit être ou faire ?
taper un mot comme vous le faites, ou une expression sur google ou pinterest pour instrumentaliser un discours, n'est pas être de raison ; ce n'est pas un raisonnement mais un biais cognitif (et donc émotionnel) sur un effet d'halo, ce qui tend à infirmer votre postulat : "vous (les vrais mâles) ne vous laissez pas diriger par vos émotions comme les femelles et les hommes-vagins".

un biais cognitif

Prétendre que la société se féminise parce que vous recherchez "féminisation forcée" sur pinterest, c'est comme prétendre  qu'il y a tout plein de chauffards obsédés, près à renverser une civilisation planétaire, parce qu'il y a des images de voitures sur internet... Et quand bien même des "hommes se féminisent", n'est ce pas tant mieux pour vous autres les vrais mâles alpha qui pourront perpétrer leur race à l'infini ? moins de vrais hommes, moins de concurrences, plus de proies et plus de pétasses pour faire les taches ménagères, beaucoup plus...

Je suppose aussi que le consentement mutuel de se reproduire avec vous autres n'a pas sa place ici. Vous pourrez donc forniquer à tout va pour engendrer de vrais hommes sur toute la planète et inverser définitivement cette tendance à la féminisation. Mais comment ne pas y avoir penser plus tôt ? Sans doute que vos pères étaient trop faibles, trop féminisés... Ainsi la virilité des fils ne dépendrait pas de la féminité de leurs pères ; mais où est le problème alors ?!

je suis toutefois en accord avec vous sur un point : ça fait moins de guerriers virilisés sur lesquels compter, mais du coup, ça fait aussi moins de boucherie humaine et des guerres qui durent moins longtemps, car moins de couillons surarmés à s'entretuer pour prouver qu'ils ont un gros zizi aux femelles... Et puis ça rendrait les guerres plus faciles aussi : de grands mâles guerriers comme vous devraient être rentrés pour le diner face à cette armée d'efféminés se tartinant le corps de boue des tranchées.

Est ce qu'une partouze entre mâles alpha ne ferait pas moins de dommages collatéraux, victimes civiles, blessures familiales et dégâts matériels ? Au pire on parlerait ici de blessures anales et de péchés d'orgueil. Pour les plus réticents, la reconstruction chirurgicale est de nos jours des plus communes, vous savez et la psychiatrie soigne à merveille la fatuité boursoufflée... non, non, ne l'oublions pas, nous ne sommes pas des animaux mais des êtres humains respectables : plutôt arracher les bras d'un enfant affamé, après avoir violer sa mère, massacrer sa famille et bruler sa maison, que de se faire enculer...Amen.

échapper à la complexité du monde

Au delà de l'instrumentalisation que vous faites, vous confondez des images de fantasmes sur internet (et il y en a des fantasmeurs mâles dominants qui cherchent "féminisation forcée" sur internet pour ne pas à avoir assumer leur désir) avec la réalité des transgenres, ce qui n'a aucun rapport. Imposer ce que vous croyez aux autres n'a pas plus de sens que de vouloir vous imposer d'être une femme. Et ce n'est pas ce que vous croyez voir qui fait La Réalité Il y a bien des phénomènes physiologiques et scientifiques qui échappent à l'oeil humain en général, au votre en particulier. D'un point de vue sociétal, vos croyances se transforment en oeillères, afin de masquer l'irréductible complexité du monde. Et ces oeillères servent d'ordinaire, selon mes sources, aux boeufs et aux bourrins pour ne pas être terrifiés par le monde extérieur.

D'un point de vue pratique, la jupe, ce carré d'étoffe porté à la taille par exemple, n'a jamais fait tomber les testicules contrairement à certaines croyances populaires. Pire, certains habitants des territoires gelés du Nord la portent sans culotte parait il.  80% de la population mondiale porte à l'occasion se qui peut s'apparenter à une jupe ou une robe. Plus grave encore le port du pantalon dont certains se font une fierté est l'habit de... l'esclave besogneux, contrairement à ce que vous ont appris vos maitres...

la binarité du monde est un biais intellectuel relativement moderne : il est temps qu'on cesse de voir l'homme comme un pourvoyeur de sperme, un objet guerrier de reproduction. Il n'est pas un objet sexuel ; Il n'est pas une chose ; c'est un être humain lui aussi ; et il a droit également à l'égalité, la liberté, la bienveillance, la tendresse, la douceur, la fragilité, etc...
je m'excuse par avance d'avoir sans doute employer des termes peu usités dans votre communauté, mais c'était pour ouvrir le débat car il me reste une dernière question : est on obligé d'être sauvé par vous ?