il y a un mec en robe là, l'histoire d'une agression

agression transphobe le cout

Il fait beau et l'air est doux. Vous êtes tranquillement entrain de vous promener dans une rue piétonne quand vous assistez à une altercation entre 5 jeunes et une autre personne :

" - ya un mec en robe là
- Nan c'est juste une nana super moche, hihihi
- Pour savoir faut vérifier, hein
- Et c'est quoi ton délire espèce de pédé
- Quoi, pardon
- Il t'as posé une question tantouze
- T'as vu la touche qu'il a ? Ca se prend pour quoi ? une meuf ?
- Peut être même qu'il a un soustif le travelo
- Alors on peut voir ? pédale. laisse moi tâter...
- ça c'est pas une fille mon pote, c'est un pédé qui veut se faire baiser
- tu fais ta pute là ? combien..
- faut les crever ces machins là. ça devrait pas exister. C'est contre nature.
- Allez y Mettez lui une raclée, ça lui apprendra à ce pervers
- Tu fais moins la fière là hein connasse
- On va te montrer ce que c'est la virilité, nous
- Espèce de malade mental, on va te faire ta fête enculé..."

Au total ça a duré 4 minutes. et pour 4 minutes d'ignorance :
11 fractures au visage,
arcades et pommettes écrasées,
machoire fracturée, 5 dents de cassé,
2 fractures nécessitant une intervention chirurgicale, une prothèse avec un handycap définitif à 20%.
3 côtes cassées, un poumon abimé,
des contusions de coups de pieds, sur les cuisses, dans le dos et sur le ventre,
12 jours d'hospitalisation,
60 jours d'arrêt de travail, 10 ans de psychanalyse.

Tout le monde regardait. Personne n'a bougé.
réponse des forces de l'ordre pendant la tentative de plainte : "Vous devriez vous remettre en question"

voilà ce que certains français apprennent à leurs enfants de la virilité, de la justice et de la bienveillance. et si vous trouvez que l'éducation coute cher et est inutile, vous avez le cout sécurité sociale de l'ignorance...

Ce texte pourrait servir de base à un scenario contre la transphobie et les discriminations à travailler dans un college où un lycée. Il pourrait être affiché dans les commisariats de police et les gendarmerie de France.



A LIRE AUSSI :
"Creatura transgendis" un texte sur la transgenre
retranscription de l'interview sur le genre genderfluid
Le génocide du genre par Boris Cyrulnik